L’Alternative budgétaire le répète : Ne réduisons plus les impôts et agissons plutôt

Vous êtes ici

L'Alternative budgétaire le répète : Ne réduisons plus les impôts et agissons plutôt

OTTAWA - Le gouvernement de Stephen Harper doit abandonner sa propension à réduire les impôts et investir pour régler les problèmes urgents auxquels se heurtent les Canadiens, selon l'Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral 2008, diffusée aujourd'hui par le Centre canadien de politiques alternatives.

L'ABF 2008 semonce le gouvernement minoritaire pour son irresponsable cadeau fiscal de 190 milliards de dollars (offert sur à peine deux ans) et propose un budget qui favorise la durabilité environnementale et économique - sans faire sombrer le Canada dans un déficit financier.

« Notre budget s'attaque au changement climatique et à l'insécurité financière avec laquelle se collettent de nombreux Canadiens. Il facilitera l'accès quotidien des Canadiens au travail et offrira de meilleurs débouchés à nos enfants. Autrement dit, nous nous intéressons à des aspects que ce gouvernement préfère ignorer », explique Marc Lee, économiste senior au CCPA.

« Les Conservateurs voient dans la réduction des impôts une panacée, mais cette approche idéologique a poussé le présent gouvernement minoritaire à dilapider un important excédent financier. Il faut faire demi-tour et investir les recettes fiscales perdues au profit de tous les Canadiens. En proie à de vrais problèmes, notre pays a besoin de véritables solutions. »

Conscients du contexte créé par de généreux excédents financiers et la menace imminente d'un ralentissement économique, les auteurs de l'ABF 2008 livrent un budget socialement et économiquement équilibré sur lequel les Canadiens pourront compter - beau temps mauvais temps. Ils font aussi de 2008 l'année de la lutte contre la pauvreté.

« En 1989, notre Parlement fédéral avait convenu, à l'unanimité, de faire disparaître la pauvreté chez les enfants avant 2000 », rappelle Armine Yalnizyan, économiste senior au CCPA. « Nous sommes maintenant en 2008 et les taux de pauvreté infantile sont les mêmes qu'en 1989 - alors que notre marge financière sans précédent nous permettrait d'en faire plus. »

« L'ABF propose une stratégie de lutte contre la pauvreté qui est abordable et réalisable, à une époque où le Canada peut très bien se permettre d'abaisser les taux de pauvreté désespérément persistants parmi les Premières nations, les femmes, les minorités visibles, les néo-Canadiens, les jeunes familles élevant des enfants et les aînés. »

Coordonnée par le CCPA, l'ABF est le fruit d'échanges axés sur la collaboration entre des représentants d'un vaste éventail d'organisations de la société civile. Elle fait valoir l'importance de considérer les intérêts à long terme des Canadiens avant les gains politiques à court terme, veillant à ce que nos investissements nationaux profitent à la majorité et renforcent notre pays sur les plans économique et social.

- 30 -

Vous pouvez parcourir l'Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral sur le site Web du CCPA, à http://www.policyalternatives.ca.

Pour plus d'information, veuillez communiquer avec : Kerri-Anne Finn, agente des communications du CCPA, au 613-563-1341, poste 306.