Profil de membre du RCDÉC - The Learning Enrichment Foundation, Toronto ON

Vous êtes ici

Histoire
L'histoire de la Learning Enrichment Foundation (LEF) commence en 1978, à York, ville de la région du Grand Toronto (RGT). Cette année-là, le besoin de s'attaquer aux problèmes sociaux et à ceux reliés à l'éducation et à l'emploi devient pressant. Face à cette crise qui secoue la ville de York, plusieurs intervenantes et intervenants communautaires se regroupent pour former la Learning Enrichment Foundation.

Au tout début, la LEF organisait des pièces de théâtre multiculturelles destinées aux enfants. Puis, très vite, elle a pris de l'ampleur et a diversifié ses programmes et services. Elle s'est alors orientée vers le perfectionnement des compétences, les services de consultations pour les jeunes et les services de garde d'enfants. À l'heure actuelle, la LEF dessert des personnes de toute la région du Grand Toronto. Au cours des ans, la LEF a établi des relations de coopération avec les gouvernements, les organismes locaux et les réseaux de soutien au développement économique communautaire (DÉC). Trente et un ans plus tard, la Learning Enrichment Foundation a mis sur pied un réseau solide d'organismes, de programmes et de services répondant aux besoins changeants des collectivités.

Activités
La LEF offre un large éventail d'activités et gère des besoins spécifiés par la communauté. Récemment, la LEF a mis en place le nouveau programme Bicycle Assembly and Maintenance (BAM) qui offre aux participantes et aux participants une formation de mécanicien de vélos. Suite à cette formation, les participantes et les participants suivent un stage dans une coopérative et reçoivent de l'assistance pour trouver un emploi dans des magasins locaux de vélos. Ce programme répond à deux besoins : stimuler le marché de l'emploi pour l'ensemble de la communauté et former des mécaniciens de vélos qualifiés pour les cyclistes de la communauté.

Parmi les programmes bien établis, en place depuis longtemps, la LEF compte le programme Cours de langue pour les immigrants au Canada (CLIC) qui travaille en étroite collaboration avec le programme d'aide à l'établissement des nouveaux arrivants de la LEF, dans le but de réduire les obstacles à l'éducation et à l'emploi que rencontrent les immigrantes et les immigrants récemment établis. Par ailleurs, la LEF offre plusieurs services destinés aux jeunes, dont les suivants : le Reconnect Camp, un camp de deux semaines qui permet à des familles nouvellement arrivées de renouer après de longues périodes de séparation ; le programme Magic Hands, qui développe les compétences en leadership par la magie ; et le BizCamp, un programme conçu pour les jeunes de 14 à 17 ans qui sont intéressés dans l'apprentissage des compétences en gestion et en création d'entreprise. Il y a actuellement 204 jeunes impliqués dans ces programmes et 38 jeunes formés en tant que bénévoles.

Sans aucun doute, l'initiative la plus importante de la LEF est la Neighbourhood Strategy. Cette initiative propose des programmes intégrés établis dans le but de s'attaquer à la pauvreté, aux obstacles à l'éducation et à l'emploi, au manque de soutien aux services de garderie. Il vise à renforcer la communauté. C'est en déterminant les besoins des enfants, des jeunes, des adultes et des aînés et en ciblant ces besoins que la LEF tente de briser le cercle de la pauvreté qui afflige les résidentes et les résidents de l'ancienne ville de York. Elle a établi 18 centre de garderie. Elle a créé des programmes de perfectionnement des compétences qui évoluent en fonction des besoins du marché du travail local. Le programme de développement des compétences en matière de prêts est bien en place. Enfin, un grand nombre de programmes relais entièrement intégrés sont disponibles pour les collectivités.

Facteurs de réussite
La LEF a choisi une approche intégrée du développement économique communautaire. Ce choix a définitivement eu une place centrale dans la réussite de la fondation. Les collectivités de la RGT font face à de multiples obstacles tels que les barrières linguistiques, la formation professionnelle et la marginalisation fondée sur la race, la classe sociale et le sexe. En réponse à ces obstacles, la LEF a développé plusieurs programmes relais et propose une approche globale du DÉC. « On s'inquiète du fait que les gens associent le DÉC directement à l'entreprise sociale, » déclare Peter Frampton, directeur général de la LEF. « La LEF est un exemple de réponse intégrée à une communauté en crise. Elle offre des programmes et des opportunités d'une manière holistique. » La LEF a réussi à rejoindre un grand nombre de personnes ayant des besoins particuliers grâce à son approche spécifique. En effet, elle comprend la complexité de la marginalisation, se concentre sur le renforcement des capacités et du bien-être social et sur le développement économique.

Leçons apprises
Beaucoup d'organismes politiques souffrent d'immobilisme lorsqu'ils s'enlisent dans les théories sur la façon d'aborder les problèmes sociaux, économiques et environnementaux. Bien sûr, ces théories sont importantes, cependant les voix des membres de la communauté le sont aussi. La LEF est un organisme qui répond aux besoins exprimés par les collectivités. Parfois, le LEF a dû essayer des programmes et services plusieurs fois jusqu'à ce qu'ils fonctionnent. Le programme Bicycle Assembly and Maintenance (BAM) en est un exemple. C'est un programme qui connaît un véritable succès car il répond à des besoins identifiés par la communauté. Cependant, les programmes similaires que la LEF avait essayé de mettre sur pied par le passé n'ont pas rencontré une telle réussite. Parfois, ce sont des petits changements qui avec le temps, l'emplacement et l'énergie vont faire toute la différence. C'est ce que Peter Frampton appelle « une sérendipité organisée ». Résulat, la LEF offre, maintenant, une solution à un problème continu dans la communauté des cyclistes.

Les besoins des membres de la communauté de la RGT sont divers et divergents. La LEF a appris qu'en reliant ses programmes entre eux, elle pouvait mieux répondre à tout un éventail de besoins grâce à une approche intégrée au DÉC. Ce genre d'approche est précieux et fondamental pour la stabilité économique et sociale à long terme des individus. En combinant la perspective du développement économique à celle de la réduction de la pauvreté, il est plus aisé de concevoir des approches holistiques. Pour la LEF, l'établissement et le maintien de relations sont profondément ancrés dans le processus de développement. C'est en reliant les programmes entre eux et en mettant l'emphase sur les compétences et le développement sociaux que la LEF peut apporter des solutions plus appropriées à l'isolement dont souffre la plupart des familles et des personnes marginalisées.

Adhésion du RCDÉC
Lorsqu'on demande à Peter Frampton quels sont les avantages d'être membre du RCDÉC, il répond : « Au RCDÉC, on se sent chez soi. Le Réseau nous permet de recharger nos batteries et, en même temps, il nous pousse à aller plus loin dans nos idées. Il nous introduit à de nouveaux concepts, le tout dans un contexte élargi et approfondi. » Le RCDÉC s'efforce de rassembler toute une diversité d'actions et d'opinions politiques relatives au développement économique communautaire de sorte que les organismes de l'ensemble du pays puissent partager leurs expériences, apprendre les uns des autres et consolider leurs convictions sachant qu'un nombre important de personnes collaborent au changement social.