L’’économie sociale québécoise se dote d’’une structure pour favoriser l’’innovation dans les territoires

Vous êtes ici

L’’économie sociale québécoise compte maintenant son propre organisme de liaison et de transfert, le TIESS : Territoire innovant en économie sociale et solidaire (TIESS OLT).

Destiné à organiser le transfert et l’’innovation émergeant de ce secteur, cet organisme est mis sur pied par Le Chantier de l’’économie sociale, le Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES), l’’Institut Karl Polanyi de l’’Université Concordia et le Service aux collectivités (SAC) de l’’UQÀM. Une quarantaine d’’organismes des milieux universitaires et de l’’économie sociale sont également associés à sa création.

S’’inscrivant dans le cadre de la Politique nationale de la recherche et de l’’innovation annoncée le 16 octobre dernier par le ministre québécois de l’’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, le TIESS OLT vise principalement à réunir les différents acteurs et  chercheur de l’’économie sociale et solidaire (ESS) et à repérer, inventorier, éclairer, et systématiser les innovations afin d’’en favoriser la diffusion et l’’appropriation en vue, ultimement, de résoudre des problèmes liés au développement des territoires.

À travers des activités de liaison, de veille et de transfert, le TIESS OLT veut favoriser les échanges entre praticiens et chercheurs et stimuler ainsi la production de nouvelles connaissances. L’’organisme veillera également à l’’appropriation de celles-ci et à leur utilisation sur le terrain, dans  l’’ensemble des territoires du Québec.

Selon Juan Luis Klein, directeur du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES), les recherches menées dans ce centre ont montré qu’’il existe au Québec un système d’’innovation sociale dans lequel l’’économie sociale est un jalon fondamental. Comme le souligne Nancy Neamtan, présidente directrice générale du Chantier de l’’économie sociale,  « déjà, le Québec est reconnu partout au monde comme un lieu d’’innovation en économie sociale, mais avec le TIESS OLT on se donne les moyens pour que les innovations qui naissent un peu partout dans les régions du Québec soient d’’abord transférées ici même, dans une autre région, un autre secteur; le TIESS OLT c’’est un peu un multiplicateur de bons coups! ».

Trois domaines sont principalement visés par les activités du TIESS OLT : les outils de gestion et les nouvelles formes d’’ingénierie financière; les nouveaux modes de gouvernance expérimentés en ÉSS; les formes de leadership qui permettent de partager savoir faire et compétences afin d’’expérimenter de nouvelles avenues et d’’assurer la pérennité et la résilience des organisations et des territoires.

Pour plus d'information :  Vincent van Schendel –– TIESS OLT, 514-949-7746

Thème: