Un Groupe de travail de l’ONU demande un plus grand rôle pour l’économie sociale et solidaire

Vous êtes ici

Le Groupe de travail inter-institutions des Nations Unies sur l’économie sociale et solidaire (TFSSE – sigle en anglais) a publié un document de travail exposant sa position et ses préoccupations selon lequel « le processus d’élaboration du Programme de développement post-2015 et des Objectifs pour le développement durable (ODD) n’a pas accordé une attention suffisante au rôle de ce qui est de plus en plus connu sous le nom de l’économie sociale et solidaire (ESS) ».

Le TFSSE a été créé à la suite de la conférence Potentiel et limites de l’économie sociale et solidaire organisée par l’Institut des Nations Unies pour le développement social (UNRISD) en mai 2013. Notons que l’UNRISD est également membre du TFSEE.

Le document du TFSSE affirme qu’une stratégie de développement durable efficace d’un point de vue socioéconomique doit comprendre :

  1. La transition de l’économie informelle vers un travail décent
  2. L’écologisation de l’économie et de la société
  3. Le développement économique local
  4. Le développement durable des villes et des établissements humains
  5. Le bien-être et l’autonomisation des femmes
  6. La sécurité alimentaire et l’autonomisation des petits exploitants
  7. La couverture universelle des soins de santé
  8. La finance transformatrice
  9. La valorisation de l’ESS

Ce document donne également un court aperçu de ce qu’est l’ESS et de pourquoi c’est important. Il précise, en effet, qu'« au lieu de tenir pour acquis que les fruits de la croissance auront des retombées ou de compter sur des filets de sécurité pour protéger les personnes vulnérables et sur des solutions technologiques pour protéger l’environnement, l’ESS vise de façon proactive à mobiliser et à redistribuer les ressources et les surplus par des moyens inclusifs qui répondent aux besoins essentiels des gens. De plus, l’ESS met de l’avant la protection de l’environnement et l’autonomisation économique et politique des personnes démunies et des personnes qui ont à cœur la justice sociale et environnementale ».

Ce document fait suite aux récents efforts du Réseau intercontinental de promotion de l’économie sociale solidaire (RIPESS), membre observateur du TFSSE, qui a formulé et présenté une brève série de recommandations de l’ESS destinée au Programme de développement post-2015 de l’ONU. Ces recommandations ont reçu plus de 500 signatures d’appui d’organismes de plus de 70 pays, dont le Réseau canadien de DÉC et plusieurs de ses membres.

Lire le document de position