L’investissement communautaire, l’oublié du budget fédéral 2016

Vous êtes ici

Budget 2016 : Assurer la croissance de la classe moyenneLe budget 2016 a été déposé aujourd’hui à la Chambre des communes. À l’occasion des consultations prébudgétaires, le RCDÉC ainsi que plusieurs membres et partenaires avaient formulé des recommandations publiées sur notre site Web.

Il semble que ce budget contienne des mesures positives et prévoie des investissements visant à réduire la pauvreté et les inégalités, à améliorer l’accessibilité au logement abordable, à réduire l’itinérance et à investir dans les Premières Nations. Pourtant, il rate l’occasion de renforcer le rôle que le leadership communautaire peut jouer pour soutenir ces investissements. Le budget ne fait aucune mention du développement économique communautaire, des entreprises sociales, des coopératives, de la finance sociale, de l’investissement d’impact, de l’approvisionnement social, des Sociétés d'aide au développement des collectivités/Corporations au bénéfice du développement communautaire et des ententes sur les avantages communautaires.

Mesures budgétaires positives

Le budget contient des mesures potentiellement positives en matière d’énergie renouvelable et de vitalité rurale (les numéros de pages renvoient à la version française du budget en format PDF).

  • Il propose de verser 128,8 millions de dollars sur cinq ans à Ressources naturelles Canada afin de mettre en place des politiques et des programmes axés sur l’efficacité énergétique. Il propose aussi d’accorder 10,7 millions de dollars sur deux ans à Affaires autochtones et du Nord Canada afin de mettre en œuvre des projets d’énergie renouvelable dans les collectivités autochtones et nordiques hors réseau. Les Premières Nations bénéficieront aussi de nouveaux fonds qui seront consacrés au Fonds d’infrastructure pour les Premières Nations qui soutiendra une gamme d’investissements dans l’infrastructure communautaire, y compris les systèmes énergétiques. Ceci pourrait être une occasion importante pour les membres du RCDÉC tels que Aki Energy, une entreprise des Premières Nations travaillant dans le domaine de l’énergie renouvelable communautaire.
  • Les collectivités rurales sont seulement mentionnées en ce qui a trait à l’accès à des connexions à large bande meilleures et plus fiables (p. 117).

Opportunités politiques en cours

En dépit du fait que le budget ne prévoit pas de nouveaux investissements, un certain nombre d’opportunités politiques importantes sont mises en oeuvre au niveau fédéral :

Enfin, il convient de noter l’augmentation prévue des investissements du gouvernement fédéral dans le transport en commun, l’infrastructure verte et l’infrastructure sociale au cours des 10 prochaines années (p. 96 du document). Même si le budget de cette année ne contient pas de mesures destinées aux infrastructures de la finance sociale, des avantages pour la communauté ou de l’approvisionnement social, étant donné l’ampleur et l’échéancier de ces futurs investissements, il est d’autant important pour nous de les influencer.

Ci-dessous quelques réactions de membres et partenaires du RCDÉC

Province: 
All
Categories: 
Finance
Government
Policy Development & Advocacy