Les organismes de DÉC dénoncent le fonds en fiducie de 1 milliard de dollars annoncé par le gouvernement Harper

Vous êtes ici

Les organismes de développement économique communautaire dénoncent le fonds en fiducie de 1 milliard de dollars annoncé par le gouvernement Harper

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Victoria, Colombie-Britannique - Le fonds d'un milliard de dollars promis aux communautés dans le cadre du Fonds en fiducie pour le développement communautaire du gouvernement conservateur, ne fera pas long feu à moins qu'il ne soit géré localement, déclare le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC). Le RCDÉC, qui représente les intérêts de milliers d'organismes de développement économique communautaire, est d'avis que les mesures annoncées ne tiennent pas en considération l'ampleur des problèmes auxquels sont confrontées les communautés dont l'économie est basée sur les ressources naturelles. De plus, il n'est pas mentionné que le gouvernement travaillera conjointement avec les organismes communautaires déjà en place, afin de trouver des solutions pour satisfaire les besoins locaux.

Même si le RCDÉC accueille favorablement l'investissement fédéral dans les efforts communautaires de gestion des changements économiques, il souligne la nécessité de faire participer les dirigeants communautaires au processus de prise de décision quant à l'allocation des fonds. Le RCDÉC recommande au gouvernement de conjuguer l'expertise des organismes communautaires locaux (OSBL et coopératives) à celle des entrepreneurs qui sont déjà en train de travailler à la diversification économique des villes mono-industrielles, à travers le Canada.

Comme d'autres groupes, le Réseau canadien de DÉC estime que le montant d'argent alloué n'est pas suffisant pour enrayer la crise à laquelle sont confrontées de nombreuses communautés. Le Réseau est aussi concerné par le fait que les fonds dépendent d'un nouveau budget et donc du processus politique qui en découle.

« Si le gouvernement fédéral prenait la réduction de la pauvreté réellement au sérieux, ces fonds auraient été disponibles immédiatement, afin de répondre aux besoins des communautés qui subissent les pressions liées à l'instabilité économique », affirme Rupert Downing, Directeur général du Réseau canadien de développement économique communautaire. « Le gouvernement a l'autorité et les programmes en place pour débloquer cet argent aujourd'hui », ajoute-t-il.

Depuis longtemps, le développement économique communautaire a réussi à revitaliser l'économie de nombreuses communautés à travers le Canada, par la mise en œuvre de mesures menées et gérées localement engageant la participation d'une grande diversité de membres de la communauté. L'inclusion, la durabilité et la réciprocité sont des valeurs qui ensemble assure un changement économique à long terme pour les communautés en difficultés.

« La vision ainsi que l'énergie des personnes concernées de la communauté, voilà ce qui permet à une collectivité d'effectuer un retournement de situation effectif », déclare M. Downing. « Il est impératif que l'engagement du gouvernement fédéral ne se limite pas à une mesure extraordinaire sans lendemain. Nos communautés ont besoin d'un appui soutenu issu de tous les niveaux de gouvernement ».

Le Réseau canadien de développement économique communautaire (RCDÉC) est un organisme non gouvernemental de bienfaisance pancanadien. Il soutient le travail des organismes communautaires qui créent des débouchés économiques et améliorent les conditions sociales au Canada. Les membres du RCDÉC proviennent de centaines de groupes communautaires, municipalités, fondations et praticiens des quatre coins du pays. Le RCDÉC rassemble ces groupes afin de partager leurs expertises, de mobiliser les communautés et de créer une vision commune concentrée sur le DÉC. Le développement économique communautaire (DÉC) permet aux personnes d'agir localement pour créer des débouchés économiques et d'améliorer les conditions sociales, en particulier pour les personnes les plus démunies. La coordination nationale du RCDÉC est située à Victoria, BC.

- 30 -

Pour tous renseignements supplémentaires, veuillez contacter Erin Brocklebank, Coordonnatrice aux communications,
(250) 386-9980 poste 106.

 

CCEDNet News (homepage):