Le RCDÉC renouvelle sa membriété au RIPESS

Vous êtes ici

RIPESS

Le Réseau canadien de DÉC (RCDÉC) est membre du Réseau intercontinental de promotion de l’économie sociale solidaire (RIPESS) depuis 2002. Bien que nous n’ayons pas été impliquées dans les deux premières rencontres sur la mondialisation de la solidarité (Lima, Peru en 1997 et Québec en 2001), le RCDÉC a joué un rôle de chef de file dans la planification de la rencontre internationale de 2005 à Dakar, Sénégal. C’était lors de la première rencontre de planification de l’événement en 2002 qu’il fut décidé que le temps était venu de créer formellement le RIPESS. Michael Lewis, qui était alors un membre du conseil d’administration du RCDÉC était présent lors de cette réunion de planification et prit la responsabilité de présider le Comité du programme de la 3e rencontre internationale sur la mondialisation de la solidarité.

Depuis 2002, les membres du RCDÉC ont été constamment impliqués dans le RIPESS. Le RCDÉC y a été représenté en étant membre du conseil d’administration du RIPESS : Michael Lewis (2004 et 2005), Ethel Côté (2005 à 2009) et Yvon Poirier (2013 à aujourd’hui). Le RCDÉC a aussi soutenu les rencontres internationales qui se tiennent chaque quatre ans : 2005 (Dakar Sénégal), 2009 (Schifflange, Luxembourg) et 2013 (Manille, Philippines).

Le RCDÉC a joué un rôle important pour encourager les organisations anglophones à s’impliquer. Au cours des premières années du RIPESS, les membres provenaient exclusivement d’organisations francophones en France, au Québec et en Afrique et d’organisations espagnoles et portugaises de l’Amérique du Sud. En 2007, la représentation culturelle et géographique du RIPESS a été à nouveau élargie avec la création d’un réseau continental en Asie, l’Asia Solidarity Economy Council.

Le réseau continental de l’Amérique du Nord (RIPESS-NA) est mené par le RCDÉC, le Chantier de l’économie sociale (Québec), et l’US Solidarity Economy Network (US SEN). Le Canada et les États-Unis ont tous deux des postes désignés au conseil d’administration du RIPESS et le RCDÉC et le Chantier alternent pour représenter le Canada.

L’économie sociale solidaire (ESS) a accru sa reconnaissance au plan international depuis la création du Groupe de travail interinstitutions de l’ONU sur l’ESS en septembre 2013. Le Groupe de travail rassemble 19 agences des Nations unies en reconnaissance de l’importance que revêt l’ESS pour le développement durable, sortir les gens de la pauvreté, créer des emplois convenables et valoriser les femmes. Le RIPESS est l’une des six organisations observatrices du Groupe de travail et puisque le RIPESS est un réseau ancré dans les communautés avec des membres sur tous les continents, sa contribution au Groupe de travail a été d’une importance stratégique.

Les objectifs de développement durable 2030 (ODD) adoptés par l’ONU en septembre 2015 seront au cœur du travail du Groupe de travail interinstitutions de l’ONU et du RIPESS au cours des prochaines années. Puisque les ODD sont universels, le Canada est aussi impliqué dans la mise en œuvre des 17 ODD au Canada et internationalement. Le RCDÉC recommande de plus que le Canada inclue l’ESS dans ses programmes de développement international.

Le développement économique communautaire a plusieurs similitudes avec l’économie sociale solidaire. En renouvelant sa membriété, le RCDÉC réaffirme son soutien à la vision du RIPESS en ce qui a trait au développement mondial et à l’importance de placer les personnes et la planète au premier plan.

Lire le dernier bulletin du RIPESS

CCEDNet News (homepage): 
Thème: 
Categories: 
International CED
Social Economy & Social Enterprise