Prix Plus forts ensemble

Vous êtes ici

Le Prix Plus forts ensemble célèbre les membres individuels et organisationnels qui ont fait des contributions exceptionnelles au développement économique communautaire ou qui ont fait preuve de leadership remarquable au RCDÉC afin de réaliser notre vision de communautés durables, équitables et inclusives qui créent leur avenir.

La prochaine période de mise en candidature aux Prix Plus forts ensemble se tiendra au printemps 2022. Mais vous n’avez pas besoin d’attendre si longtemps pour déposer la candidature d’un membre du RCDÉC pour ce prix. Veuillez contacter Adriana Zylinski à l’adresse a.zylinski@ccednet-rcdec.ca pour de plus amples renseignements.

Les récipiendaires du prix Plus forts ensemble 2021

Rosalind Lockyer

Wendy Keats

William Ninacs

Fireweed Food Co-op

West Central Women's Resource Centre

Rosalind Lockyer

Rosalind LockyerArmée d’une passion et d’une vision unique pour l’équité des femmes au Canada, Rosalind Lockyer a été témoin directe des écarts entre le soutien offert aux hommes et aux femmes pendant leur parcours pour atteindre du succès dans leurs affaires. Elle a fondé PARO Centre for Women’s Enterprise en 1995 et c’est devenu une organisation unique qui a depuis soutenu 22 003 femmes en Ontario pour qu’elles atteignent leurs rêves en entrepreneuriat. En 27 ans, les programmes de PARO ont pris une expansion phénoménale, permettant la croissance de l’équipe et la portée de l’organisation, qui s’enorgueillit maintenant de plus de 180 cercles de prêts entre pairs en Ontario, donnant au réseau de cercles PARO le titre du plus gros conglomérat de cercles de prêts entre pairs pour femmes au monde. À titre d’organisation ayant maintenant un mandat à l’échelle de l’Ontario, Rosalind Lockyer a mené PARO vers de nouvelles dimensions, ouvrant la route pour que d’autres organisations soutiennent mieux les enterpreneures. Comme leader, pionnière et précurseure, Rosalind a guidé d’innombrables femmes vers l’autosuffisance, la résilience, l’inspiration incomparable et un système de soutien de style familial entre les partenaires, les parties prenantes, le personnel et la clientèle de PARO.

Dans ses efforts continus pour l’obtention de l’égalité entre genres, la diversité et l’inclusion, Rosalind est devenue cofondatrice du Conseil économique des femmes, membre du CA pour l’Ontario d’Organisations d’entreprises de femmes du Canada, elle représente le centre ontarien au sein du Portail de connaissances pour les femmes en entrepreneuriat qui œuvre à l’échelle du Canada et elle est une des premières membres du Groupe sur l’économie citoyenne du Réseau canadien de DÉC.

Pour ses efforts sans fin, Rosalind a reçu le prestigieux prix Influential Women of Northern Ontario Award-Public Sector, le prix Women of the Decade in Community Leadership de Women Economic Forum à New Delhi, Inde en 2018 et un doctorat honorifique de lettres humanitaires de l’Université Lakehead en mai 2021 en reconnaissance de sa contribution au domaine des sciences humaines et au tissu de la communauté à Thunder Bay, dans le Nord-Ouest ontarien et au-delà.

De plus, Rosalind a été membre de longue date du conseil des politiques du RCDÉC de 2001 à 2011, y occupant le rôle de présidente et de coprésidente pendant de nombreuses années et donc d’administratrice au conseil d’administration pendant ces années aussi. Elle a aussi siégé au comité des finances et de l’audit du RCDÉC depuis 2012. Elle a été une partenaire active pour l’organisation du Sommet pancanadien de l’économie citoyenne de 2010 et a été une membre assidue du groupe sur l’économie citoyenne depuis lors.


Wendy Keats

Wendy Keats

L’impact que Wendy Keats a à titre de leader en DÉC tant aux paliers local, provincial que national est indéniable. Ses capacités, ses talents et ses décennies de travail dans le domaine ont proliféré et semé plusieurs graines de développement économique communautaire, inspirant des groupes à devenir autosuffisants et à s’autogouverner. Œuvrant tant au sein de groupes communautaires, de conseils d’administration organisationnels et des strates gouvernementales, Wendy a fait preuve d’énormément de polyvalence pour mettre de l’avant ses nombreuses capacités afin d’avoir un impact maximal.

Wendy a mené la charge afin de faire adopter une toute nouvelle loi sur les coopératives au Nouveau-Brunswick, ce qui fait de la province celle ayant la législation sur les coopératives la plus à jour du pays. Elle a aussi mené les efforts déployés afin de donner naissance au programme de crédit d’impôt pour les investissements en DÉC et au fonds d’investissement en DÉC lancés après une longue incubation au Nouveau-Brunswick, et qui devraient avoir un énorme impact économique au nom des communautés rurales et surtout pour celles-ci. En collaborant avec des organisations ayant des objectifs économiques semblables, Wendy, à titre de directrice générale du CECNB, a fait de la recherche sur le potentiel d’utiliser les coopératives et l’entreprise sociale afin d’aborder la crise de transfert d’entreprise au Canada Atlantique.

Wendy Keats a été la directrice générale fondatrice du Co-operative Enterprise Council of NB qui a évolué pour devenir une organisation viable de DÉC et qui est maintenant cheffe de file au Canada Atlantique avec 20 employés et de nombreux programmes novateurs qui visent à créer des communautés en santé et des économies locales.  Elle est la présidente de l’un des premiers fonds d’investissements en DÉC au N.-B. Wendy est aussi vice-présidente de Sentinelles Petitcodiac Riverkeeper, l’organisation reconnue mondialement pour avoir sauvé la rivière à marée la plus menacée au Canada. Au cours des 40 dernières années, elle a travaillé directement avec plus de 400 OSBL, coopératives et entreprises sociales pour les aider à créer leur pérennité, siégeant à des douzaines de CA, incluant celui du RCDÉC et travaillant sans relâche à de nombreuses initiatives politiques provinciales et nationales.

L’engagement de Wendy auprès des jeunes, nourrissant leur passion et leur vif désir de contribuer à leurs communautés de façons significatives, démontre un engagement inébranlable envers les prochaines générations et le monde qu’ils héritent. Michael Averill, le chanteur et interprète de la C.-B., lui a écrit en 2016 la chanson « Stronger Together » qui illustre sa philosophie de vie et de travail qui consiste à mettre de l’avant le meilleur de soi, main dans la main avec d’autres.


William Ninacs

William Ninacs

Bill est titulaire d’un doctorat en travail social, un doctorat rare en développement économique communautaire au Québec. Il est actif au sein du DÉC depuis plus de 25 ans à titre de chercheur dans ce domaine et dans les domaines d’empowerment et intervention, de développement communautaire local et de l’économie sociale et a publié des écrits en français et en anglais. Il a enseigné à l’école de développement économique communautaire de l’Université Southern New Hampshire et au programme de DÉC de l’Université Concordia. Bill a aussi été titulaire d’un poste de professeur auxiliaire à l’Université du Québec en Outaouais.

L’expérience de Bill inclut des postes de gestion dans les secteurs privé et public ainsi qu’une grande expérience dans le domaine communautaire où il a aidé à créer et à soutenir des groupes de revendications et de services, des coopératives de consommateurs et de travailleurs et d’autres organisations sociales. Il a été coordinateur de la première Société d’aide au développement des collectivités au Québec (il y en a maintenant plus de 50); un consultant de longue date auprès de la Coopérative La Clé à Victoriaville; le codirecteur du Réseau canadien de DÉC; le directeur général par intérim du RCDÉC; et plus récemment, membre du conseil d’administration du RCDÉC.

Il a été un penseur et un praticien influent du développement économique communautaire, tirant ses idées autant de ses expériences professionnelles et de sa recherche que de ses expériences comme personne avec de multiples handicaps.


Fireweed Food Co-op

People gathering in an outdoors farmers marketFireweed, une coopérative de solidarité regroupant tant des consommateurs que des producteurs alimentaires, vise à créer un marché plus stable pour les aliments produits localement et de manière durable et éthique au Manitoba. Leur mission est de réduire les barrières et d’accroître la participation au système alimentaire local pour toutes les personnes, des producteurs aux consommateurs.

Leur marché public, South Osborne Farmers’ Market et les activités spéciales hors-saison, créent des réseaux communautaires forts et mettent de l’avant des occasions d’apprentissage axées sur la sécurité alimentaire et les changements de systèmes. À titre de membre du RCDÉC, Fireweed a participé avec passion au travail de revendication pour l’approvisionnement social à la ville de Winnipeg.

Comme coopérative assez jeune, Fireweed illustre une approche incroyable envers la justice sociale, économique et environnementale et la création d’économies locales justes. Son esprit rapide d’innovation et de collaboration afin de répondre aux besoins communautaires urgents l’a mené à collaborer avec Winnipeg Mutual Aid Society en réponse à la COVID-19 pour offrir le programme Waste No Food Box, un programme qui aide à distribuer de la nourriture aux Winnipegois aux prises avec l’insécurité alimentaire. Fireweed a aussi répondu à un manque identifié depuis longtemps dans la chaîne d’approvisionnement régionale et a lancé un centre alimentaire communautaire phare qui rassemble la nourriture produite localement par les membres producteurs et la distribue aux acheteurs en gros afin de créer un système alimentaire plus résilient.


West Central Women's Resource Centre

Women drumming at West Central Women's Resource CentreSitué dans la partie ouest de Winnipeg, le West Central Women’s Resource Centre (WCWRC) habilite les femmes, les familles et la communauté pour passer de là où elles sont à là où elles souhaitent être. WCWRC intègre les principes du DÉC, la recherche-action, la collaboration et les éléments de changement des politiques publiques dans son travail tout en fournissant des programmes axés sur l’hébergement, la nourriture, l’emploi, les services de garde, les besoins essentiels, la guérison autochtone et l’établissement des nouveaux arrivants. Avec une approche vis-à-vis le mentorat axé sur l’autonomisation interne, le centre aide les bénéficiaires de services à faire la transition de la position de bénéficiaire de service à celle de mener des efforts de changement social incluant de mener et d’influencer le centre lui-même.

WCWRC a été un modèle fort de développement communautaire fondé sur l’emplacement et intersectionnel qui aborde des besoins locaux et urgents et qui forme des partenariats et des réseaux pour créer l’impact nécessaire. Il y a eu des collaborations avec Spence Neighbourhood Association et d’autres pour créer un centre pour se réchauffer et un abri pendant les mois les plus froids de Winnipeg et le groupe a fait preuve d’énormément de résilience et d’innovation pendant les multiples défis de la COVID-19, pivotant rapidement afin de répondre aux besoins de la communauté, demeurant, tout au long, une présence empreinte d’espoir et dévouée dans la communauté.

Leur engagement face à la communauté se manifeste aussi dans un engagement fort au sein du réseau du RCDÉC. WCWRC a participé à la feuille de route de politiques de RCDÉC Manitoba, y intégrant l’analyse selon le genre afin de s’assurer que les dossiers des femmes soient inclus, a contribué régulièrement à The Manitoba Gathering et à une gamme de coalitions où le RCDÉC est actif.
Combinant une forte offre de services directs avec une vision plus large de changement de système, WCWRC est avant tout une présence empreinte d’espoir et fermement engagée dans la communauté de Winnipeg.
 


Les récipiendaires du prix Plus forts ensemble 2020

Diana Jedig


Les récipiendaires du prix Plus forts ensemble 2019

Eunice Grayson

Stewart Perry

Rankin MacSween

CCEDNet News (homepage): 
Categories: 
Social Economy & Social Enterprise
Social Innovation
Social Justice
Stories and Experiences