Atlantique

Vous êtes ici

Conseiller ou conseillère en employabilité

Le projet Immigration francophone de la Nouvelle-Écosse (IFNÉ) est à la recherche d’une personne en employabilité pour son programme des services avant-arrivée.

Sous la supervision du gestionnaire du projet, le conseiller ou la conseillère sera responsable d’offrir les services et conseils aux nouveaux résidents, se préparant à rentrer au Canada. Les tâches du conseiller ou de la conseillère se résument, mais ne se limitent pas, au soutien pour:

Date limite : 
13 oct 2015
Région: 

Un(e) agent(e) de développement économique – Est de Terre-Neuve

Le RDÉE TNL contribue au renforcement du marché du travail et de l’employabilité, ainsi qu’à la diversification économique à travers le tourisme, le soutien aux entreprises et l’entrepreneuriat pour les francophones et francophiles de la province de Terre-Neuve-et-Labrador souhaitant utiliser le français comme valeur ajoutée dans l’économie.

Date limite : 
16 oct 2015
Région: 

Agent(e) de développement économique et d'employabilité

Sous la direction du gestionnaire des Services en développement économique communautaire, l’agent-e de développement économique communautaire de la région de Chéticamp est responsable de planifier, organiser, diriger et contrôler la mise en œuvre, la supervision, et l’évaluation des activités de développement des capacités communautaires, d’employabilité et de développement économique communautaire de la région de Chéticamp.  De plus, le-la titulaire doit prendre en charge et mener des dossiers à caractère provincial selon les responsabilités assignées par le superviseur.

Date limite : 
18 sep 2015
Région: 

Évaluation évolutive

13h 30 to 15h 00 heure de l'Est

Innoweave Innoweave est heureux d’offrir, en collaboration avec Communagir et avec Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, un webinaire d’introduction à l’évaluation évolutive. Ce webinaire permettra aux organismes et regroupements de:

  • Connaître ce qu’est l’évaluation évolutive
  • Situer l’utilité de ce type d’évaluation 
  • Identifier les situations les plus appropriées pour pleinement bénéficier de ce processus

Ce webinaire sera présenté en français et sera animé par Alain Meunier et Sonia Racine, de Communagir. 

S'inscrire au webinaire Évaluation évolutive

L’évaluation évolutive (ÉÉ) aide les organismes à accroître l’impact de leur travail en fournissant des données et une rétroaction en temps réel leur permettant de développer et d’adapter une intervention en cours. Elle convient particulièrement aux initiatives mises en œuvre dans des contextes en évolution constante et rapide et par des organismes et des groupes engagés dans :

  • La création d’un programme, d’une stratégie ou d’une politique à partir de zéro 
  • L’adaptation d’un modèle dans des contextes qui changent constamment
  • La reproduction d’un nouveau modèle avéré efficace dans un contexte et son adaptation dans un autre contexte
  • L’élaboration d’une réponse rapide face à un soudain changement majeur ou à une crise
  • La promotion de changements systémiques d’envergure.

L’ÉÉ vise un objectif différent de celui des formes classiques d’évaluation. Contrairement aux évaluations formative ou sommative, elle soutient la création, le développement ou l’adaptation radicale d’un modèle en temps réel. Par exemple :

  • Documenter des actions, les résultats à court terme et les conséquences de ces actions, de même que leurs liens avec les objectifs de l’initiative
  • Déceler des processus et des résultats émergents et saisir leurs implications
  • Déterminer quand et si une initiative est prête pour une évaluation formative*

Les groupes utilisant l’ÉÉ effectuent un ensemble d’analyses pour mieux comprendre comment l’initiative est mise en œuvre, à quel point celle-ci est efficace et comment elle devrait être adaptée en temps réel.

Pour l’évaluation évolutive il existe un éventail de techniques de collecte de données, entre autres, les entrevues, les sondages ou les groupes de discussion. En général, les organismes font appel à un évaluateur ÉÉ interne ou externe d’expérience pour adapter le modèle de l’évaluation à leur situation particulière. L’évaluateur recueille des données et fournit une rétroaction aux responsables de la mise en œuvre.

Pour déterminer si l’ÉÉ leur serait utile, les organismes devraient se demander, d’une part, si celle-ci convient à leur intervention et, d’autre part, si eux-mêmes sont prêts à l’adopter. Les deux questions sont traitées dans Innoweave ÉÉ auto-évaluation. Pour plus d'information sur l'évaluation évolutive, consultez L'évaluation évolutive en bref

SOURCE: Innoweave

Pages

S'abonner à RSS - Atlantique