Faits marquants de 2020

juin 7, 2021

À la veille de notre Assemblée générale annuelle 2021, nous repensons à 2020.

Comment raconter l’histoire d’une telle année? Comment reconnaître la douleur et le chagrin vécus à l’échelle de la planète tout en célébrant la solidarité, l’entraide et la résilience qui ont émané de la tourmente? Comment tirer parti de notre pouvoir collectif afin de protéger et d’encourager les membres du RCDÉC, les communautés et la vie elle-même, tout en prenant soin de nous-mêmes?

Ces questions ont orienté les actions du RCDÉC l’an dernier et nous sommes extrêmement fiers de ce que notre personnel, nos membres et nos partenaires ont accompli ensemble.

Création de capacité

  • Logo du CréeActionEn partenariat avec l’Association nationale des Centres d’amitié (ANCA) et la Société de recherche sociale appliquée, nous avons lancé CréeAction, un programme qui vise à placer 100 jeunes qui font face à des obstacles à l’emploi dans des stages auprès d’organisations à impact social et dans des Centres d’amitié à l’échelle du Canada.
  • En plus du travail régulier pro bono de jumelage (qui est maintenant en ligne), notre service Spark a repris les services de développement d’entreprises sociales qui étaient auparavant offerts par le programme Social Enterprise Manitoba.
  • Nous avons mené un projet de création d’une nouvelle image et de rénovation de site Web pour S4ES et accueilli Coopératives et mutuelles Canada au sein du partenariat.
  • Logo du SETSINous avons officialisé un partenariat avec Social Economy Through Social Inclusion (SETSI) afin d’avancer les priorités des Canadiens d’origine africaine au sein de l’économie sociale et d’orienter le parcours anti-oppression du RCDÉC et nos efforts de mettre les expériences vécues des Canadiens d’origine africaine au cœur de notre travail.
  • Le RCDÉC a été un partenaire actif dans un groupe de travail solidaire coordonné par SETSI qui réunit des parties prenantes des domaines de l’innovation sociale et de la finance sociale engagées à éradiquer le racisme, la colonisation et l’exclusion.
  • En s’appuyant sur un engagement envers l’intersectionnalité, dans notre nouvelle théorie du changement, le personnel et le conseil d’administration du RCDÉC ont poursuivi des apprentissages sur l’antiracisme, l’anti-oppression et la libération collective. 
  • Dans le cadre du Programme de préparation à l’investissement, SETSI a mis en œuvre un incubateur pour 15 entrepreneurs sociaux Canadiens d’origine africaine et nous travaillons ensemble pour présenter de manière plus forte ces perspectives à la table fédérale, y compris en présentant conjointement une activité de partage de connaissances (Knowledge Event) au personnel d’Emploi et Développement social Canada sur la façon dont le gouvernement peut travailler plus efficacement avec les communautés Canadiens d’origine africaine.
  • Nous avons revu le programme de leadership communautaire afin de l’offrir virtuellement et recommencé les formations pour les agences communautaires cherchant à renforcer le leadership et les apprentissages de leur personnel.
  • Dans le but d’accroître la connaissance des modèles d’investissement communautaires comme les coopératives d’investissement communautaire et les CEDIF au sein du programme de préparation à l’investissement fédéral et ailleurs, nous avons collaboré avec BC Community Impact Investment Coalition, Co-operative Enterprise Council of New Brunswick et le Conseil de la coopération de l’Ontario pour regrouper deux communautés de pratique régionales, un groupe national de parties prenantes et réaliser plusieurs projets de création de capacité et rapports.
  • image d'un phareAu Canada Atlantique, nous avons lancé Relance, stabilisation et relève d’entreprise, un projet de recherche-action en collaboration avec Leading Edge Community Development Consultants Co-operative, Co-operative Enterprise Council of New Brunswick et CDR-Acadie afin de commencer à explorer comment soutenir les propriétaires d’entreprises locales qui souhaitent prendre leur retraite ou qui font face à des difficultés par l’entremise du transfert vers l’entreprise collective. En plus de ce travail, une analyse par les parties prenantes des principaux innovateurs locaux et des premiers utilisateurs de cette approche est en cours d’élaboration.
  • La communauté de pratique Local Organizing for Fair Economies a organisé six sessions pour explorer comment les principes et approches d’organisation locale créent des économies plus durables, justes et inclusives.

Cimage d'une sculpture représentant la connexionréation d’écosystèmes

  • En C.-B., en Alberta, au Manitoba et en Ontario, nous avons collaboré avec des leaders provinciaux pour rassembler des parties prenantes, revendiqué pour des changements de politiques et souligné les besoins des praticiens auprès du palier fédéral par rapport à l’innovation sociale et à la finance sociale menées par les communautés. Ceci a inclus un nouveau groupe de travail sur l’économie sociale organisé par BC Co-op Association, le groupe émergeant AB Seed, RCDÉC-Manitoba et ES Ontario.

Recherche et innovation

Engagement des membres

  • Logo du Manitoba GatheringNous avons continué de développer notre théorie du changement et en avons présenté une ébauche aux membres lors de